CAF : quel type d’aide apporte-t-elle aux crèches ?

Suite au congé maternité, les parents sont souvent confrontés à un choix difficile quant à la garde de leurs enfants. Ceux-ci doivent en effet choisir entre la garde en crèche et l’assistante maternelle. En crèche, l’enfant pourra être accueilli à partir de ses 3 mois et ce jusqu’à ses trois ans.

 

Par ailleurs, les parents pourront bénéficier d’une aide financière intéressante en fonction du type de crèche choisi.

En effet, votre enfant pourra être accueilli en crèche collective, crèche privée...

La Maison Bleue vous explique toutes les spécificités de l’aide financière que la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) peut apporter à ces différents types d’établissements.

 

> Crèche collective : quelle est l’aide de la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) ?

Il existe trois types de crèches différentes pour lesquelles les parents pourront bénéficier d’une aide de la CAF : les crèches collectives, les crèches familiales ou encore les crèches parentales. 

Les crèches collectives permettent d’accueillir un enfant de manière journalière et régulière (de trois mois à trois ans).

Ce type d’établissement est ouvert aux enfants dont les parents exercent déjà une activité professionnelle. Il est important de penser à s’inscrire dans ce type d’établissement dès le début de la grossesse car les places y sont limitées.

Côté horaires, ceux-ci sont fixés par l’établissement en question. Cependant, ceux-ci sont en général compris entre 7h du matin et 19h. 

La direction sera assurée par une puéricultrice diplômée d’Etat ou une éducatrice de Jeunes Enfants dans le cas où l’effectif de l’établissement est inférieur à 40 enfants.

Peuvent également être présents : des auxiliaires de puériculture, psychomotriciens et animateurs.

L’aide de la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) est définie en fonction du revenu des parents et du nombre d’enfants de la famille.

 

Partager :

Trouver une crèche
près de chez vous