La micro-crèche : un nouveau concept

La micro-crèche est une toute nouvelle structure d’accueil réglementée pour les tout-petits. Alors comment fonctionne une micro-crèche ? Quels en sont les avantages ? Explications en quelques points.

 

> Le fonctionnement d’une micro-crèche

La micro-crèche a des capacités moindres qu’une structure collective. Celle-ci pourra accueillir un maximum de 10 enfants de moins de six ans.
Trois professionnels de la puériculture seront là pour encadrer les enfants.

Les locaux devront être suffisamment équipés, sécurisés et spacieux pour accueillir les enfants. Il pourra s’agir d’une maison, d’un appartement ou d’un local municipal.

Une micro-crèche pourra être créée dans une grande ville comme dans une commune rurale. La gestion est ouverte aux particuliers, communes, établissements publics, associations, entreprises.

Afin de pouvoir ouvrir une micro-crèche, il faudra tout de même au préalable avoir l’accord du président du Conseil Général du Département donnant l’autorisation d’ouvrir une micro-crèche.

Le médecin de la protection maternelle et infantile devra également donner son avis en amont.

 

> Le personnel d’une micro-crèche

Afin de s’occuper des enfants d’une micro-crèche, le personnel devra au moins répondre au critère suivant : avoir une expérience d’au moins deux ans auprès d’un public de jeunes enfants incluant une qualification de niveau V en tant qu’auxiliaire de puériculture.  

Une personne devra être chargée du suivi du projet. La personne pourra être un professionnel de la Petite-Enfance.

Les employés sont quant à eux des salariés de la micro-crèche et n’auront pas le même statut que des assistantes maternelles.

Dès lors que trois enfants sont présents dans la micro-crèche, il faudra obligatoirement que deux professionnels de la Petite-Enfance soient présents.

 

Partager :

Trouver une crèche
près de chez vous